L’application prout !

Je dois avoir un peu vieilli ! Je travaille depuis déjà plus de vingt ans à traduire du code pour à peu près tout ce qui peut en contenir, de l’ordinateur classique aux démodulateurs d’antennes satellites, magnétoscopes, matériels portables et tableaux de bord de tout poil. Depuis tout ce temps, je me dis que mon travail contribue à améliorer un peu la vie de mes contemporains… On se motive comme on peut, n’est-ce pas ? Mais trop c’est trop : quand je pense au fric et à l’énergie dépensés pour développer et vendre des applications aussi crétines que la susdite application « prout », tout cela dans le but d’inciter des ados (mais pas seulement eux) à la télécharger pour quelques euros. Vendre pour vendre ne fait progresser personne. Oui, j’ai vieilli. Tiens, au fait, j’espérais être en retraite dans 8 ans. Je crains d’être obligé de rempiler. Ce sera dur. Comme l’a si bien dit Woody Allen : L’éternité c’est long, surtout vers la fin.