Les aventures de Sébestan

Les aventures de Sébestan, vous connaissez ? Non ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas la seule personne dans ce cas.

J’ai écrit ce livre alors que ma fille était un tout petit bébé et que j’avais choisi de mettre un peu mon activité principale en veille pour m’occuper d’elle. Croyez-moi, ce n’est pas un choix facile pour un travailleur indépendant car, du jour au lendemain, vous cessez d’être corvéable à merci. Ce n’est pas non plus un choix simple pour un homme d’ailleurs car on vous regarde d’un air bizarre dès que vous en parlez. Heureusement, il y a quelques exceptions à la règle, telles que Dominique, la directrice de la crèche… Bref, je m’égare !

Les aventures de Sébestan, disais-je… Ah oui, c’est l’histoire d’un petit garçon qui, le jour de son dixième anniversaire, reçoit en cadeau un livre écrit par un magicien ami de ses parents. Le soir même, alors qu’il peut enfin se plonger dans sa lecture, il est tout à coup attiré dans un monde à la fois loufoque et inquiétant par Guilhord, le magicien auteur du livre, qui lui confie une mission importante : retrouver une clé dont la perte prive Paul, le père de Sébestan, de sa faculté de rêver et de croire à la magie. Commence alors un long périple dans un univers étrange pour Sébestan qui, en s’aidant d’une, carte devra retrouver l’objet de ses recherches. Il rencontrera des personnages plus ou moins « recommandables » qui seront parfois en mesure de lui proposer ou faire découvrir une clé, mais il existe tellement de clés si différentes…
Et si cet ouvrage n’était rien d’autre qu’un livre à clés ?

Des clés ? Oui ! Si vous choisissez de le lire tel quel, ce livre est une aventure comme les autres : un début, une fin, une morale… Ah oui, c’est un univers très moral, me disait une libraire en me le refusant. C’est vrai, si l’on considère comme moral le fait que les citoyens-clients viennent écouter le discours hebdomadaire d’un politique rien que pour s’empiffrer devant un buffet, de constater qu’un patron peut à sa guise gâcher la fête d’anniversaire des enfants de ses employés, ou si l’on trouve normal qu’un médecin spécialiste du traitement de la paresse soit obligé de changer de métier faute de clients conscients de leur état. Je ne vous en dis pas plus.

Il y a bien d’autres clés dans cet ouvrage, y compris dans ses personnages, ses illustrations, ses mots à tiroirs, ses calembours implicites. En fait, il est parfait pour inculquer à un apprenti lecteur la notion du sens de la lecture. Bien évidemment, on peut se limiter à l’idée qu’un livre n’est qu’une suite de mots, de phrases, de pages et de chapitres. Mais le plaisir n’est plus le même.

Si vous souhaitez en savoir plus, cliquez ici.

Pour les adultes à partir de 10 ans.
En vente dans quelques endroits sélectionnés, auprès de l’auteur ou sur www.crayonnages.com