Page 36

– Petit navire ? Plaisante Sébestan pour détendre l’atmosphère.

Il est éteint petit navire.
Celle-ci sort de mon stock courant. Pas de quoi se vanter.

Pour tout te dire, ce pénible individu est même le dernier descendant de la noble famille des Baskerville.

Le véritable nom de Guilhord est donc Lucien de Baskerville. Bien vu pour un fan de Sherlock Holmes, non ?

Toutefois, il se reprend : il pourrait faire peur à la souris propriétaire des lieux, qui…

Joli le mécanisme de la catastrophe ! Tu penses que c’est exagéré ? Eh bien moi, je connais des gens à qui ce genre d’aventure arrive parfois.

Bien entendu, lorsqu’elle a appris que cette fête avait eu lieu sans elle, elle est venue ici me faire sentir qu’elle aussi faisait partie
du gratin. Je me suis fait incendier.

Gratin, incendie, au feu quoi !

Après son départ, il ne me restait plus qu’à appeler les pompiers. Heureusement que la brigade de Bonneuil-sur-Mer n’est pas très loin.

Attends, celle-là, je suis certain que tu ne l’as pas trouvée ! La brigade des pompiers de Bonneuil… Enfin, creuse-toi la tête ! Pompier Bonneuil !!!!!
C’est particulièrement navrant, mais c’est comme ça que je les aime. Il ne faut pas m’en vouloir !

– Oui ! Tu as les clés plates, à griffe, à molette, à pipe, allen, Torx, dynamométriques…

Je le répète depuis des années, c’est un livre à clés !

Page 37

En fond : L’abbaye du Vœu à Cherbourg.
La grande majorité de ce dessin a été réalisée à l’encre et au crayon (encre acrylique pour les couleurs, encre de chine noire pour les contours). Les nuages et certains détails de végétation sont des collages numériques.

 

Page 38

Je ne m’étendrai pas sur l’illustration de la page 38. Le visage de la petite fille (qui a grandi et s’est reconnue) est un léger collage numérique, ainsi que les reflets de l’eau (de la plage du Rozel).

Le spectacle de la mer l’a toujours consolé de tout.

Pareil pour moi ! D’ailleurs le texte qui suit est largement autobiographique.

– Metty ? Mais qui es-tu ? Personne ne m’a encore parlé de toi et il n’y a plus d’autre étape sur ma carte.

Metty, c’est ma petite princesse à moi, une étape qui s’écrit tous les jours !

Page 39

– Gros ballot !

Tout le paragraphe qui suit est à méditer.
En revanche, je tiens à présenter mes excuses au véritable Guilhord (mon cousin et ami Guy Lore, roi du monde magique, magicien historique du parc Astérix) pour certains des propos tenus par Sébestan. Il arrive parfois que les personnages échappent à leur auteur.

D’ailleurs, tu sais qu’avec un lascar comme toi, je dois bien souvent m’assurer que je ne rêve pas.

Ben oui mon pote Paul, tu es un parent, quoi !.

– Mieux que ça, Papa ! Je vais te la dicter dès maintenant, tant que je m’en souviens encore et tu en feras ce que tu voudras.

Voila ! À sa manière, ma petite princesse, bien que bébé au moment où j’ai écrit ce livre pendant qu’elle faisait sa sieste à côté de mon bureau dans sa petite chaise relax, m’a inspiré plus que dicté ce livre et je l’en remercie infiniment. Aujourd’hui, elle a grandi et me dessine des tonnes de choses censées m’inspirer mais qui font bien plus que cela.

Conclusion

Maintenant que tu en sais un peu plus à propos des aventures de Sébestan, il ne te reste plus qu’à reprendre ton livre et de relire les passage qui t’intriguent le plus. Si tu l’aimes, recommande-le à tes amis, sinon, conseille-le à les ennemis.

N’oubliez pas le guide…