Anthy est un amiral de cavalerie (ce n’est pas si difficile, il suffit pour cela d’avoir passé une partie de sa vie sur un bateau tiré par des chevaux). En réalité, ce n’est plus si simple pour lui car ses chevaux sont partis, le laissant totalement désemparé sur son bateau-maison qui ne peut plus bouger.

– Amiral, je ne voudrais pas vous paraître cavalier, mais je n’ai jamais vu ce genre d’uniforme dans la marine, dit Sébestan pour amorcer la conversation.
– C’est assez normal, mon jeune ami. Sachez que je suis amiral de cavalerie.
– Amiral de cavalerie ? Comment est-ce possible ? Dit Sébestan qui allait de surprise en surprise.
– C’est très simple, précise Guilhord. L’amiral Anthy habite la résidence flottante que tu vois ; elle est un peu particulière en ce sens que c’est un navire hippotracté.
– Hippotracté ?
– Oui, jeune ignorant : il est tiré par des chevaux qui marchent sur la berge.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *